> 2+3.05.08 david antin

A l’occasion de la parution de Ce qu’être d’avant-garde veut dire (tr. Vincent Broqua, Olivier Brossard, Abigail Lang) aux Presses du réel/Motion Method Memory

et de

Je n’ai jamais su quelle heure il était (tr. Pascal Poyet) aux Editions Héros-limite

Double Change vous invite à une rencontre avec David Antin le 2 mai 2008 à 19h
à la Librairie Michèle Ignazi, 17 rue de Jouy, 75004 Paris, (Me Saint Paul)

et à une improvisation de David Antin le 3 mai 2008, 19h au Point Ephémère, 200 quai de Valmy, 75010 Paris (Me Jaurès), organisée avec le concours de Motion Method Memory


Poète, critique d’art, linguiste et performer, David Antin est né en 1932 à New York et vit depuis 1968 à San Diego en Californie. Depuis 1971, à l’invitation de musées ou d’universités, David Antin improvise des talk poems qui entrelacent le récit, la conférence, l’anecdote, le monologue, la méditation et le dialogue philosophique. On a dit de lui qu’il était « un mélange de Mark Twain et de Gertrude Stein »,  « un croisement de Lenny Bruce et de Ludwig Wittgenstein ». Par des digressions en cascade, au gré de réflexions sur le contexte immédiat, l’art, les institutions, la société, la mémoire, ou le langage, un discours se construit, se déploie, dérive et s’observe, tandis qu’Antin parcourt imperceptiblement son motif.


« et je réfléchissais à cela alors que je volais vers l’iowa et je pensais à la façon dont tout le monde tenterait de situer l’avant-garde    et à la façon dont presque tous s’accorderaient à dire qu’elle suppose qu’on provoque ou qu’on fasse du nouveau    et que j’étais censé moi aussi parler de cela     et je me suis rendu compte que j’allais être embarrassé    car pratiquement tous les rôles traditionnellement dévolus à l’avant-garde ont été récupérés par autre chose    et j’ai alors pensé que moi-même je n’ai jamais eu une vision claire de ce qu’être d’avant-garde veut dire    bien qu’on m’ait fait jouer ce rôle assez de fois pour que je sache ce que cela fait d’être d’avant-garde »                                   (David Antin*)