> 17.05.12 christian hawkey, uljana wolf, matvei yankelevich & pascal poyet

Double Change vous invite à une lecture de trois auteurs de la maison d’édition Ugly Duckling Presse

Christian Hawkey,
Uljana Wolf
Matvei Yankelevich,

et du poète français Pascal Poyet

Pascal Poyet et Uljana Wolf poursuivront ainsi un travail de traduction et une conversation entamés en 2011.

Lecture bilingue.
Entrée libre.

Jeudi 17 mai à 19h30
Galerie EOF
15 rue Saint Fiacre
75002 Paris
(M° Grands Boulevards l. 8 ou 9)

Biographies :
Christian Hawkey a publié de nombreux livres de poésie dont The Book of Funnels (Wave Books, 2005) et Citizen Of (Wave, 2007); Hour Hour (Delirium Press, 2005), Petitions for an Alien Relative (Hand Held Editions, 2009), Ulf (Factory Hollow Press, 2010), et Sonette mit Elizabethanischem Maulwurf (hochroth verlag, 2010). Son travail a été traduit en plus de douze langues.
En 2010, il a fait paraîtreVentrakl (Ugly Duckling Presse) où la prose le dispute à la poésie et où le biographique s’immisce dans un travail autour du poète allemand Trakl.
Avec Uljana Wolf, il a traduit l’écrivain autrichien Ilse Aichinger.

Pascal Poyet a publié Draguer l’évidence (Eric Pesty éditeur, 2011). Il est aussi l’auteur de Au Compère (Le Bleu du Ciel, 2005), Expédients (La Chambre, 2002) et Causes Cavalières (L’attente 2000, rééd. 2011). Il a traduit plusieurs poètes américains contemporains dont Peter Gizzi, Revival (CipM/Spectres Familiers, 2003), Rosmarie Waldrop, notamment Dans n’importe quelle langue (contrat maint, 2006) et David Antin, je n’ai jamais su quelle heure il était (Héros-Limite, 2008); il a participé à : Charles Olson, Commencements (TH.TY, 2000).
Les éditions contrat maint, qu’il co-dirige avec Goria, publient depuis 1998 des textes d’artistes, de la poésie contemporaine, des traductions et des textes de traducteurs : http://www.contratmaint.com
Un nouveau livre, Un sens facétieux, écrit suite à une résidence à Tanger, vient de paraître (cipM/Spectres familiers).
Il a traduit Uljana Wolf à l’occasion du Poesiefestival à Berlin en 2011.

Poète et traductrice, Uljana Wolf se partage entre Brooklyn et Berlin. Elle a publié deux livres de poésie en allemand (kochanie ich habe brot gekauft et falsche freunde publiés à Berlin par kookbooks). Dans son travail, elle explore la poétique de la traduction, la frontière qui se transforme dans l’entrecroisement des langues. Elle a été traduite en anglais false friends (traduction de Susan Bernofsky, Ugly Duckling Presse 2011), Aliens: An Island (traduction de Monika Zobel, Belladonna 2011), et My Cadastre, traduit par Nathaniel Otting (Nor By Press 2009). Elle a également traduit en allemand Matthea Harvey, Christian Hawkey, Erín Moure, et Cole Swensen
Elle a traduit Pascal Poyet à l’occasion du Poesiefestival à Berlin en 2011.

Matvei Yankelevich a publié récemment Alpha Donut (United Artists Books, 2012), et Bending at the Elbow (Minutes Books, 2011), ainsi que le roman-en-fragment Boris by the Sea (Octopus Books, 2009). Il est l’éditeur et le traducteur de Today I Wrote Nothing: The Selected Writings of Daniil Kharms (Overlook, 2007). Ses traductions de la poésie russe ont paru dans de nombreux périodiques, dont Harpers, New American Writing, Poetry, et le New Yorker.
Il est l’un des fondateurs de la maison d’édition Ugly Duckling Presse. Il est par ailleurs membre de la Milton Avery Graduate School of the Arts à Bard College.