> 09.10.12 etel adnan & liliane giraudon

Double Change vous invite à une lecture de

Etel ADNAN
et
Liliane GIRAUDON

mardi 9 octobre à 19h30

GALERIE JÉRÔME POGGI + OBJET DE PRODUCTION
115/117, rue La Fayette – 75010 Paris – Tél. : + 33 (0)9 51 02 51 88
M° Gare du Nord ou Poissonnière – Parking Vinci rue des Petits Hôtels

http://www.galeriepoggi.com

Lecture bilingue.
Entrée libre.

Etel Adnan est une poète et une artiste aux origines mêlées, née à Beyrouth en 1925. Fille d’une mère grecque de Smyrne et d’un père syrien ex-officier de l’armée ottomane, elle grandit entourée de plusieurs langues : grec et turc à la maison, arabe dans la rue, français à l’école. Elle écrit en français et en anglais, et a partagé sa vie entre Paris, Beyrouth et Sausalito (Californie). Ses écrits recouvrent plusieurs genres : prose méditative (There ; Sea and Fog), poésie expérimentale (L’apocalypse arabe ; In/somnia), roman (Sitt Marie Rose), récit (Master of the Eclipse), théâtre (Un crime d’honneur)… Parmi les traductions françaises récentes de son travail : Dans le cœur du cœur d’un autre pays (éd. Tamyras, trad. Eric Giraud) ; Paris mis à nu (éd. Tamyras, trad. Martin Richet) ; Le cycle des tilleuls (éd. Al Manar, trad. Martin Richet). Son premier film, Motion, collage de films super 8, a été présenté à la Documenta 13 de Kassel, en même temps qu’une salle de ses peintures.

Née en 1946, Liliane Giraudon vit à Marseille. Son travail d’écriture, situé entre prose (la prose n’existe pas) et poème (un poème n’est jamais seul), est une traversée des genres. Entre ce qu’elle nomme « littérature de combat » et « littérature de poubelle », ses livres, homobiographies hétéroglossiques, dressent un spectre accidenté. Elle a collaboré avec de nombreux écrivains et artistes (Jean-Jacques Viton, Bernard Plossu, Robert Cantarella, Akram Zaatari, Christophe Chemin ; Yves-Noël Genot…) et co-dirigé plusieurs revues (Banana Split ; La nouvelle B.S. ; Action Poétique ; If…). Parmi ses livres, publiés pour l’essentiel aux éditons P.O.L, Les pénétrables ; L’omelette rouge ; La poétesse ; Sker ; Homobiographie…