> 13.12.12 anne parian, pascal poyet & lisa robertson

A l’occasion de l’invitation de Lisa Robertson par le programme Poets and Critics, et de la sortie du Cahier critique de poésie autour d’Anne Parian et de Pascal Poyet,

Double Change vous invite à la lecture de

Anne Parian
Pascal Poyet
&
Lisa Roberston

jeudi 13 décembre à 19h30
galerie éof, 15 rue Saint Fiacre, 75002 Paris
(http://eof5.free.fr/, métro grands boulevards ou bonne nouvelle)
Entrée libre.

Anne Parian est née à Marseille en 1964. Elle vit à Paris. Écrivain, photographe, elle a publié dans diverses revues : Tartine, Exact change, Nioque, Quaderno, Fin, zéroquatre, etc. et des livres divers.
Elle « vient » comme on dit, plutôt du « champ de l’art » (comme on dit aussi). Ces ouvrages les plus récents sont Monospace, P.O.L, 2007; =Jonchée, poésie dure, Petits matins, 2008; Une ligne, Eric Pesty éditeur, 2008, ?, contrat maint, 2010, La Chambre du milieu, P.O.L., 2011.

Pascal Poyet est notamment l’auteur de Un Sens facétieux (CIPM/Spectres familiers, 2012), Draguer l’évidence (Eric Pesty, 2011), Au Compère (Le Bleu du ciel, 2005), Causes cavalières (L’Attente, 2000/2011). Vient de paraître : Linéature (Eric Pesty, collection agrafée).
Il a traduit David Antin (je n’ai jamais su quelle heure il était et Accorder, Héros-Limite, 2008 and 2012), Rosmarie Waldrop (notamment Dans n’importe quelle langue, contrat maint, 2006), Peter Gizzi (dont Revival, CIPM/Spectres Familiers 2003), Charles Olson (Commencements, collectif, Théâtre Typographique, 2000), Abigail Child (Climat/Plus, Format Américain, 1999), John Baldessari, Miles Champion, Lisa Jarnot (avec Marie Borel), Uljana Wolf…
Depuis 1998, il co-dirige avec Goria les éditions contrat maint.

Pascal Poyet a traduit Cinema of the Present, manuscrit inédit de Lisa Robertson qui sera lu lors de la lecture.

Lisa Robertson est poète et critique. Elle vit dans la Vienne et enseigne au Piet Zwart Institute à Rotterdam. Ses deux livres les plus récents sont Nilling: Prose, (Bookthug) et Revolution: A Reader, qu’elle a constitué et annoté avec Matthew Stadler (Paraguay Press).
Elle a publié les livres de poésie suivants : Lisa Robertson’s Magenta Soul Whip, R’s Boat, The Men, et The Weather.
Elle a exposé son travail sous le nom de The Office for Soft Architecture à The Vancouver Art Gallery, et a récemment travaillé avec Kathy Slade à une installation de textes et d’images à la Malaspina Gallery à Vancouver, qui sera exposée au 8 rue Saint Bon à Paris en février 2013.
Lisa Roberston est invitée les 13 et 14 déc 2012 à l’université de Paris Est pour un séminaire autour de son travail. On trouvera des informations plus complètes sur son travail et sur ses livres, on pourra voir une vidéo, à cette adresse : http://poetscriticsparisest.blogspot.fr/