> 19.10.13 marie borel, martin richet & donna stonecipher

Double Change vous invite à une lecture de

Marie BOREL et Martin RICHET et Donna STONECIPHER

le mardi 19 novembre 2013
à 19h30
à la galerie éof, 15 rue Saint Fiacre, 75002 Paris
(http://eof5.free.fr/, métro grands boulevards ou bonne nouvelle)

Entrée libre.

& ALSO : Michael Davidson @ Université Paris Diderot, lundi 18 novembre, 18h (voir fin de ce message)

BIOS

MARIE BOREL a publié Fin de citation, cipM, 1995 (Close Quote, Burning Deck, 2001) Trompe-Loup, Le bleu du ciel, 2003 (Wolftrot, La Presse, 2006)- Tombeau des caraïbes, contrat-maint, 2003 -Priorité aux canards, Ed de l’Attente, 2008- Le monde selon Mr Ben, Fage éditions, 2008- Écrit sur du sable, contrat-maint, 2008-Le Léopard est mort avec ses taches, Ed de L’Attente, 2011- LOIN, Ed de l’Attente, 2013.
Traductions : Tom Raworth, Prétense 1988, La Tuilerie tropicale – Sarah Riggs, 43 post-it, Ed de l’attente 2009 (avec Françoise Valery)- R&K Waldrop, Un cas sans clef, Ed de l’attente 2010 (avec Françoise Valery)- Lisa Jarnot, Journal d’un ange sm, contrat-maint, 2011(avec Pascal Poyet)- Rosmarie Waldrop, La revanche de la pelouse, Ed de l’attente, 2013 (avec Françoise Valery) -Etel Adnan, LÀ-BAS, Ed de l’Attente, 2013 (avec Françoise Valery)

MARTIN RICHET est l’auteur de L’Autobiographie de Gertrude Stein (Eric Pesty Editeur, 2011) et traducteur de métier. Parmi ses traductions récentes et à venir figurent L’Ouverture du champ de Robert Duncan (Editions Corti), Les Sonnets de Ted Berrigan (Joca Seria), Pages de Aram Saroyan (Editions Héros-Limite) et un choix de poèmes de Larry Eigner, De l’air porteur / articulation / un monde (Editions Corti). Il prépare une série de livres intitulée Comment vivre.

DONNA STONECIPHER est l’auteure de trois livres : The Reservoir (2002), Souvenirs de Constantinople (2007) et The Cosmopolitan (2008). Ses poèmes ont été publiés dans de nombreuses revues et traduits en six langues. Elle traduit du français et de l’allemand. Sa traduction d’une nouvelle de Ludwig Hohl, Ascent, a paru en 2012. Elle vit à Berlin.

Michael Davidson, Distinguished Professor of Literature at the Univesrity of California, San Diego fera une présentation intitulée « Performing Disability: Poetics and the Defamiliar Body » lundi 18 novembre à 18h. La séance est ouverte à tous, chercheurs et étudiants. Contact : Abigail Lang Lieu : Université Paris-Diderot – UFR études anglophones, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 340, rue Albert Einstein, site des Grands Moulins, 75013. Accès: tram T3 arrêt Avenue de France, métro ligne 14 ou RER C arrêt Bibliothèque, bus 62 terminus.
« This talk will focus on the poetics of disability in the work of Larry Eigner, Amanda Baggs, Clayton Valli, and the Flying Words Project. Their work offers an important corrective to two major if antithetical models of performance, one based on identity as embodied and one based on identity as performed. The work of disabled and deaf poets and performance artists offers a third alternative by defamiliarizing the normative body of 1960s and 1970s performance poetry while testifying to the lived experience of those who « perform disability » on a daily basis. »