> 08.04.18 frédéric boyer & kiko herrero

Double Change et la galerie éof vous invitent à une lecture de
Frédéric Boyer« peut-être pas immortelle » – P.O.L
&
Kiko Herrero - « El Clínico » – P.O.L

dimanche 8 avril 2018 à 18h

Galerie éof
15, rue Saint Fiacre – 75002 Paris
M° Grands Boulevards
La séance sera suivi d’un pot auquel vous êtes chaleureusement invités.
peut-être pas immortelle
Frédéric Boyer
Poèmes - P.O.L

Frédéric Boyer a écrit les trois poèmes qui composent ce livre après la mort tragique de sa compagne, l’été dernier.

Le premier, qui donne son titre au livre, et se construit autour de la lettre A, initiale du prénom de la morte, est une invocation, tout autant qu’une évocation, un texte pour dire la douleur, la stupéfaction, l’incompréhension.

Le deuxième est « Une Lettre » à celle qui a disparu, une lamentation et une interrogation.
Le troisième, qui s’intitule « Les Vies », élargit l’interrogation sur la mort, qui sous-tend le livre entier, aux autres vies dans laquelle s’insérait celle qui n’est plus.
Ces trois poèmes font ensemble plus qu’un livre de deuil. On y voit passer une ombre qui fut vivante, on y voit de la vie, plus forte que la mort.
El Clínico
Kiko Herrero
Roman - P.O.L
« De retour dans ma ville natale, je me retrouve aux urgences de l’hôpital Clínico de Madrid, bâtiment colossal tout de brique et de béton. Quand un curé entre dans ma chambre pour me donner les derniers sacrements, je comprends que je vais mourir.
Trois jours et trois nuits de délire. Trois jours et trois nuits d’hallucinations éveillées, à me remémorer mon passé, mes premières errances hors de l’Espagne. Trois jours et trois nuits, comme Jonas, à attendre la fin dans les intestins du monstre. Déambulations éthyliques et érotiques, conversations disparates, apparitions de fantômes. »