> 20.12.10 claudia rankine, cole swensen & nicolas pesquès > audio

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.


Double Change et les éditions José Corti

vous invitent à une lecture autour de la série américaine des éditions Corti

http://www.jose-corti.fr/sommaires/Autourde.html

à l’occasion de la publication de trois nouveaux titres, Si toi aussi tu m’abandonnes de Claudia Rankine, L’Âge de verre de Cole Swensen et Le vrai sujet de Keith Waldrop,

avec Claudia Rankine, Cole Swensen et Nicolas Pesquès

Lundi 20 décembre

à 19 h

Galerie éof
15, rue saint Fiacre
75002 Paris
(M° Grands boulevards ou Bonne Nouvelle)

Les trois poètes liront en langue originale leurs propres textes.

Cole Swensen lira ses traductions de poèmes de Nicolas Pesquès.

Nicolas Pesquès lira les traductions qu’il a faites avec Maïtreyi Pesquès des textes de Claudia Rankine et Cole Swensen.

Entrée libre

Bios :

CLAUDIA RANKINE est née en 1963 en Jamaïque. Elle enseigne à l’université.
Elle a notamment publié :
• Nothing in Nature Is Private, Cleveland State University Press, 1994;
• The End of the Alphabet, Grove Press, 1998;
• Plot, Grove Press, 2001;
et
• Don’t Let Me Be Lonely: An American Lyric, Graywolf Press, 2004, texte que les éditions José Corti proposent en français sous le titre : Si toi aussi tu m’abandonnes, une balade américaine.

http://www.jose-corti.fr/titresetrangers/sitoiaussi.html

COLE SWENSEN enseigne la littérature comparée à l’université d’Iowa. Elle a traduit en anglais des poètes français contemporains (Pierre Alfieri, Olivier Cadiot, Jean Tortel). Elle a publié plusieurs recueils et reçu de nombreuses distinctions (New American Poetry Award, notamment). Ce recueil est le troisième traduit en français, après Noon (traduit Nef, éditions Les Petits matins, 2005) et Si Riche Heure, publié par Corti.

http://www.jose-corti.fr/titresetrangers/Agedeverre.html

NICOLAS PESQUÈS est né le 2 Juillet 1946. Il commence à écrire en mai 1971.
Le poème « La face nord de Juliau » débute en 1980; il compte, en 2009, sept livres publiés. A l’origine, il s’agit d’une tentative de transposition : appliquer à l’écriture d’une colline ardéchoise l’insistance et l’assiduité de Cézanne sur son motif. Exprimer pas à pas le vif et l’intégralité du paysage. Mais dire une colline, compte tenu des phrases qui la façonnent et du corps qui les éprouve, c’est entrer dans la nuit de l’expression.
Le projet est devenu une aventure. Il a absorbé son questionnement, déplacé les éclairages. Il est happé et repoussé par cette relation qui interroge « la nature des choses » via l’articulation d’un langage. Le projet est inachevable. En tant que poème, il est imprévisible. C’est du cœur de cette cécité qu’il travaille.
Récemment, il arpente les terres de la couleur ; il y traque l’autonomie des mots, leur limite visuelle, l’appel du hors-langue.
Les autres poèmes publiés (dont Trois Poèmes, Edition du Limon) peuvent être considérés comme des excroissances, des poussées respiratoires hors du tronc central.
Parallèlement, la fréquentation de la peinture accompagne et nourrit l’ensemble du travail. Nicolas Pesquès est également l’auteur d’essais et de textes sur la peinture et sur des artistes, notamment sur Gilles Aillaud, Anne Deguelle, Jan Voss, Aurelie Nemours etc. ainsi que d’une étude sur la poésie de Jacques Dupin.
Avec Maïtreyi Pesquès, Nicolas Pesquès a traduit L’Âge de verre de Cole Swensen et Si toi aussi tu m’abandonnes de Claudia Rankine. Son livre Juliology a été publié dans une traduction de Cole Swensen par Counterpath Press. http://www.counterpathpress.org/aupgs/pesques/pesques.html

http://www.nicolas-pesques.fr/