> 27.04.17 liliane giraudon & eugene ostashevsky

double change et l’atelier Michael Woolworth

 

vous invitent à une lecture

 

de Liliane GIRAUDON

et Eugene OSTASHEVSKY

 

le jeudi 27 avril à 19h00

 

Atelier Michael Woolworth

2 rue de la Roquette, cour Février

75011 Paris

> comment s’y rendre

 

entrée libre

http://www.michaelwoolworth.com/

www.doublechange.org

 

BIOS

 

Née en 1946 Liliane Giraudon vit à Marseille. Son travail d’écriture, situé entre prose (la prose n’existe pas) et poème (un poème n’est jamais seul) semble une  traversée des genres.  Entre ce qu’elle nomme « littérature de combat » et « littérature de poubelle », ses livres, publiés pour l’essentiel aux éditions P.O.L dressent un spectre accidenté. A son travail de « revuiste » (Banana Split, Action Poétique, If,  La gazette des jockeys camouflés) s’ajoute une pratique de la lecture publique et de ce qu’elle appelle son « écriredessiner »: tracts, livres d’artiste, expositions, ateliers de traduction, feuilletons, video, théâtre, radio (ACR et fictions France Culture), actions minuscules…

Ecriture plateau pour Robert Cantarella  Yves Noel Genot,  Hubert Colas…

Publications récentes :

« La sphinge mange cru » Al dante, « Le garçon cousu » P.O.L, « 111notes pour Lacoste » D-Fiction, « l’amour est plus froid que le lac » P.O.L

www.lilianegiraudon.com

www.pol-editeur.com

 

Eugène Ostashevsky, né en 1968 à Leningrad, a émigré à New York en 1979. Il habite désormais à Berlin. Il écrit en anglais américain une poésie ludique qui s’intéresse à la philosophie du langage. Il a écrit The Life and Opinions of DJ Spinoza, publié par Ugly Duckling Presse (Brooklyn), livre dont le héros combat les monstres de la raison et du raisin, comme le Begriffon, MC Squared, et Peepeesaurus. Son dernier livre, The Pirate Who Does Not Know the Value of Pi, publié par The New York Review of Books, traite des problèmes de communication entre pirates et perroquets. Traducteur, Eugene Ostashevsky travaille principalement sur les écrivains russes d’avant-garde des années 30, comme Daniil Harms et Alexandre Vvedenski. Il enseigne à Paris l’année universitaire 2016-2017.