> 14.06.18 diane michener & elsa boyer

Double Change et la galerie éof vous invitent à une lecture le

jeudi 14 juin 2018 à 19h30

avec

Elsa BOYER
et Diana MICHENER

dans le cadre de BONES, exposition de photographies de Diana Michener, galerie éof, 5-16 juin 2018

Galerie éof
15, rue Saint Fiacre – 75002 Paris
M°- Grands Boulevards

BIOS :
Elsa Boyer est née en 1985. Elle a publié plusieurs récits aux éditions P.O.L - Holly Louis (2012), Heures creuses (2013), Mister (2014), Beast (2015), Neko Café (2016) – et un essai, Le Conflit des perceptions, paru chez Musica Falsa en 2015. Son travail d’écriture explore les régimes modifiés de perception et interroge les images contemporaines qui forgent notre environnement perceptif (les écrans de surveillance, les blockbuster, les jeux vidéo, les images du sport, les images de la politique). Elle collabore également à différentes revues comme Traficartpress et Critique. Elle enseigne les questions d’écriture à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon et la théorie des médias à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.

Née à Boston, Massachusetts, en 1940, Diana Michener a fait ses études en histoire de l’art à l’université de Barnard, New York, puis au Smith College (Northampton, Massachusetts) et à la Sorbonne, Paris. Elle a ensuite suivi un atelier avec Ansel Adams à Yosemite, et a étudié avec Lisette Model au New School for Social Research, New York.

Ses photographies ont été présentées dans le monde entier, faisant l’objet de nombreuses expositions depuis 1981. Parmi ses expositions personnelles, citons celles à la galerie Pace/MacGill, New York ; au Yale School of Architecture, New Haven, Connecticut ; au musée Maier, au Randolph-Macon Women’s College, Lynchburg, Virginie ; et à la galerie Nature Morte, Berlin. En 2001, sa rétrospective « Silence Me » a été présentée à la Maison Européenne de la Photographie, Paris, et à la Gallery of Photography, Dublin. Ses œuvres ont également été sélectionnées pour une exposition collective au sein du festival des Transphotographiques à Lille.

Dans les années 1980, Diana Michener a écrit et réalisé le film Cecilia, montré aux festivals du film de New York et Baltimore. Elle fait la photographie de plateau pour de nombreux films dont Popeye (Robert Altman, 1980), My Dinner with Andre (Louis Malle, 1981) et The Designated Mourner (David Hare, 1997).

En dehors de sa monographie Silence Me (2001), Diana Michener est également l’auteur de plusieurs livres. Diana Michener et Jim Dine ont montré leurs photos ensemble à la galerie Nature Morte, New Delhi, dans l’exposition « 3 poems » (2005), qui était accompagnée d’un livre portant le même titre. Cette même année, les éditions Steidl ont publié son livre primé Dogs, Fires, Me, suivi de Sweethearts en 2009 et Figure Studies en 2013.

Son travail figure dans de nombreuses collections dont celles du Denver Art Museum, Colorado ; Princeton University, New Jersey ; the Whitney Museum of American Art, New York ; the Philadelphia Museum of Art, Pennsylvanie ; ainsi que de prestigieuses collections privées, dont celles de Richard Avedon, Elton John et d’autres se spécialisant dans la photographie.

Diana Michener vit et travaille entre Paris et Walla Walla, Washington (USA).